La pratique quotidienne de yoga "Sadhana"

Les yoga sutra de Patanjali définissent la Sadhana par une pratique que l'on suit sur une longue période sans jamais interrompre son effort et à laquelle nous accordons une confiance totale.

Nous dédions un moment de notre journée à la pratique, que ce soit une heure, une demi heure ou même un quart d'heure, le matin étant considéré comme le meilleur moment.

Maintenir la stabilité de ce rendez vous que l'on se fixe avec soi influencera nos rythmes fondamentaux, "le réflexe" afin que la pratique devienne aussi familière et indispensable que l'acte de se brosser les dents.

Ni drogue, ni béquille mais un moment nous permettant d'entrer en communication avec nous mêmes.

Une sadhana ne profitera que maintenue suffisamment longtemps, afin de nous permettre d'ouvrir l'accès à notre être intérieur.

Son premier rôle est de discipliner le mental, et le fait de répéter le même processus permet de dépasser le stade de l'automatisme et du savoir et d'approfondir les perceptions de soi, jusqu'à atteindre des niveaux supérieurs et d'unifier les composants de notre personnalité (corps, mental, esprit)

Il sera nécessaire aussi de fixer le contenu de la séance quotidienne et de s'y tenir.

Enfin, il est important de se réserver chez soi un espace réservé à la pratique respiratoire, posturale, méditative